Historique et bibliographie

Historique de la micro-simulation à PSE

La micro-simulation a une longue histoire à l’École d’Économie de Paris et dans les unités de recherche qui l’ont précédée.

Le premier modèle simulant le système fiscalo-social français a été mis au point au DELTA par François Bourguignon et Pierre-André Chiappori sous le nom de SYSIFF, soulignant l’ampleur de la tâche de modélisation que ces chercheurs entreprenaient. La première version fonctionnait à partir de l’enquête Revenus Fiscaux 1975 et a donné lieu aux premières publications sur données françaises (Atkinson, Bourguignon et Chiappori, 1988).

L’effort s’est poursuivi avec l’extension du modèle sur les données de l’enquête Budget des Familles, et la participation de l’équipe de modélisation (Olivier Bargain, José Sastre et Amedeo Spadaro) à la construction du modèle de micro-simulation européen EUROMOD (Bourguignon et al., 2000).

Entre 2002 et 2008, l’unité de Microsimulation et analyses des politiques publiques (MICROSIMULA), dirigée par Amedeo Spadaro a repris et développé le modèle SYSIFF en l’adaptant à l’enquête Budget des Familles 2006 et aux législations les plus récentes (Bourguignon et Spadaro, 2003, 2006; Spadaro, …).

En 2011, Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez ont repris l’approche de la micro-simulation en y ajoutant une innovation consistant à utiliser conjointement plusieurs sources de données afin de prendre en compte l’ensemble des prélèvements obligatoires. Ils ont par ailleurs innové en proposant une utilisation interactive des modèles de micro-simulation, approche que l’IPP va poursuivre.

Avec la création de l’Institut des politiques publiques, un nouveau modèle qui s’appuie sur ces travaux antérieurs – TAXIPP – est mis au point avec une équipe dédiée au sein de l’IPP.


Bibliographie