Développement d’un nouvel outil de simulation du système socio-fiscal français

« Développement d’un nouvel outil de simulation du système socio-fiscal français »


Enjeux
: L’objectif de ce projet est de développer un nouvel outil de simulation du système socio-fiscal français reposant sur l’exploitation des données administratives. Le projet présente un fort enjeu démocratique, en permettant d’envisager un éclairage scientifique sur des propositions de réforme émanant de l’ensemble de la société civile.

Il est urgent de « créer de meilleurs outils d’analyse du système socio-fiscal français », par Antoine Bozio et Yann Coatanlem (Le Monde, 20/01/2017)

Présentation du projet : Le projet s’appuie sur les versions précédentes du modèle TAXIPP développé à l’IPP et consiste dans le développement d’une nouvelle version du modèle fonctionnant sur des données administratives. Ces données administratives – dont l’accès est restreint et fortement sécurisé – recouvrent les données fiscales et sociales, et fournissent des informations beaucoup plus précises sur les caractéristiques des ménages que les données d’enquête habituellement utilisées. Le projet vise à effectuer un appariement statistique de ces bases de données (par des méthodes de data fusion) afin de reproduire une distribution cohérente des caractéristiques de la population française.

Financement : Le Club Praxis est un think tank français basé à New York qui cherche à promouvoir des idées neuves et innovantes pour le renouveau des institutions et du système économique, notamment par le biais d’une plus grande transparence des données publiques et des processus de décision. Pour accéder au site internet du Club Praxis, suivez ce lien.

Chercheurs IPP associés au projet : Mahdi Ben Jelloul, Antoine Bozio, Sophie Cottet et Brice Fabre