Santé et bien-être

Les politiques de santé et bien-être incluent à la fois les actions de santé publique, qui visent à améliorer l’état de santé de la population, et celles qui visent à agir sur l’efficience du système de santé, notamment à travers l’organisation et le financement des soins de santé. L’objectif de réduction des inégalités de santé traverse également l’ensemble de ces politiques.

Du côté de la demande de soins, différents dispositifs d’assurance maladie permettent de réduire, pour les individus, le risque financier associé au coût des soins reçus. Ces dispositifs d’assurance – via la prise en charge partielle ou complète des dépenses – opèrent un transfert de revenus mais aussi une modification du prix apparent des soins. En outre, de nombreuses politiques de santé publique cherchent à agir sur les comportements de santé, à travers l’information, l’éducation, ou des actions incitatives (ex: tabac, alcool, alimentation, comportements sexuels risqués…).

Thèmes privilégiés. L’analyse de l’impact des politiques de santé relève de multiples approches. La micro-simulation des dépenses de soins et des contributions financières individuelles permet d’évaluer ex ante des réformes du système d’assurance maladie, en particulier du point de vue de la couverture des risques et de l’équité. Côté offre de soins, l’évaluation des politiques publiques s’appuie notamment sur la compréhension des déterminants de la productivité des soins hospitaliers. Concernant les politiques de santé publique, en l’absence d’expérimentation randomisée, les méthodes mobilisées s’adaptent aux données disponibles, et passent souvent par l’exploitation d’expériences « naturelles ».


Projets en cours

Chercheurs affiliés