Barèmes IPP >> Prélèvements sociaux >> Cotisations de Sécurité sociale (SS) du régime général

Cotisations SS branche assurance vieillesse (depuis 1967)

Date d’effetCotisations SS branche assurance vieillesse (depuis 1967)
Salaire sous plafondSur tout salaireRemise forfaitaire mensuelle (sur cotisation salariale)
Edit
Références législativesParution au JONotes
Salariés
Edit
Employeurs
Edit
Salariés
Edit
Employeurs
Edit
01/01/20176,9 %8,55 %0,4 %1,9 %Décret 2014-1531 du 17/12/2014, art. 42014-12-19
01/01/20166,9 %8,55 %0,35 %1,85 %Décret 2014-1531 du 17/12/2014, art. 42014-12-19
01/01/20156,85 %8,5 %0,3 %1,8 %Décret 2014-1531 du 17/12/2014, art. 42014-12-19
01/01/20146,8 %8,45 %0,25 %1,75 %Décret 2013-1290 du 27/12/20132013-12-31
01/11/20126,75 %8,4 %0,1 %1,6 %Décret 2012-847 du 02/07/2012, art. 52012-07-03
01/01/20066,65 %8,3 %0,1 %1,6 %Décret 2005-1657 du 26/12/20052005-12-28
01/07/20046,55 %8,2 %0,1 %1,6 %Décret 2004-858 du 24/08/2004, art. 12004-08-25La cotisation veuvage est transférée à la Cnav.
01/09/19956,55 %8,2 %1,6 %Loi 95-882 du 04/08/1995, art. 51995-08-05
01/02/19916,55 %8,2 %1,6 %42,00 FDécret 91-91 du 23/01/19911991-01-24Voir note (i).
01/01/19897,6 %8,2 %Décret 88-1234 du 30/12/19881988-12-31
01/07/19876,6 %8,2 %Décret 87-453 du 29/06/19871987-06-30
01/08/19866,4 %8,2 %Décret 86-876 du 29/07/19861986-07-30
01/01/19845,7 %8,2 %Décret 83-1198 du 30/12/19831983-12-31
01/01/19794,7 %8,2 %Décret 78-1213 du 26/12/19781978-12-28
01/10/19763,45 %7,7 %Décret 76-894 du 29/09/19761976-09-30
01/01/19763,25 %7,5 %Décret 75-1273 du 29/12/19751975-12-30
01/01/19743 %7,25 %Décret 73-1209 du 29/12/19731973-12-30
01/08/19703 %5,75 %Décret 70-680 du 30/07/19701970-07-31
01/10/19673 %5,5 %Décret 67-803 du 20/09/19671967-09-24

Notes : (i) En 1991, la baisse de la cotisation salariale de 7,60% à 6,55% est assortie d'une remise forfaitaire de 42F/mois pour temps complet, proratisée pour temps partiel (Loi 91-73 du 18/01/91, art. 28, JO du 20/01/91; Décret 91-91 du 23/01/91, JO 24/01/91). Des circulaires datant du 16/01/1991 et du 25/01/1991 (JO des 17/01/1991 et 27/01/1991) précisent les modalités de son calcul. En bénéficient les assurés redevables de cotisations vieillesse au régime général à titre obligatoire assises sur leur salaire réel (salariés du régime général), les fonctionnaires et certains non-salariés. Elle disparaît en 1995.