Note IPP n°69 - Juin 2021

Allocation des rendez-vous en ligne : un mécanisme pour décourager le trafic

Note IPP n°69

Juin 2021

Auteurs : Jeanne Hagenbach, Dorothea Kübler

Contact : hagenbach.jeanne@gmail.com

…………………………

logo-pdf-minAllocation des rendez-vous en ligne : un mécanisme pour décourager le trafic

 

Résumé :

De nombreux rendez-vous administratifs sont aujourd’hui alloués en ligne sur des plateformes de réservation. Le système d’allocation fonctionne souvent selon le modèle du “1er arrivé, 1er servi”, c’est-à-dire que les demandeurs se connectent à la plateforme et réservent les créneaux encore disponibles au moment de leur connexion. Dans plusieurs administrations et pays, il est apparu récemment que ce système est vulnérable au trafic de créneaux. Des trafiquants utilisent des bots pour réserver les créneaux plus rapidement que les demandeurs. Leur rapidité leur permet non seulement de capter tous les créneaux au moment de leur mise en ligne mais également d’y associer plus tard les identités de leurs clients, s’adaptant donc à la contrainte créée par les contrôles d’identités. Par leurs pratiques, les trafiquants brisent l’égalité d’accès au service public censée prévaloir. Sur la base du travail de Hakimov et al. (2021), nous présentons dans cette note un système alternatif d’allocation des créneaux qui décourage les trafiquants. Ce système simple fonctionne “par lots” : un lot de créneaux est mis en ligne. Les demandes pour ce lot sont collectées pendant une période donnée. A la fin de cette période, les créneaux sont alloués aléatoirement aux demandes collectées. Si un rendez-vous obtenu est annulé, il n’est pas remis en ligne directement mais alloué avec un des lots suivants. Dans ce système, les trafiquants ont les mêmes chances que les demandeurs d’obtenir un créneau, et ces derniers ne se tournent donc plus vers les trafiquants. Nous discutons brièvement des avantages que pourrait avoir un tel système en matière d’allocation des rendez-vous en préfecture pour les personnes étrangères.

Points clés :

  • Le système d’allocation “1er arrivé, 1er servi” des rendez-vous en ligne est vulnérable au trafic.
  • Nous présentons un système alternatif d’allocation qui fonctionne “par lots”. Ce système décourage le trafic grâce à deux caractéristiques clés.
  • Premièrement, les demandes pour les créneaux disponibles sont collectées sur une période donnée. Il n’y a donc plus d’avantage à la rapidité.
  • Deuxièmement, les rendez-vous obtenus qui sont annulés ne peuvent pas être réservés à nouveau directement. Il n’y a donc pas d’avantage pour le trafiquant à inonder la plateforme de demandes sous des identités qui ne sont pas celles de ses clients.
  • Dans certaines préfectures, il est devenu très difficile pour les étrangers d’avoir des rendez-vous pour obtenir ou renouveler des titres de séjour. Le trafic de créneaux est un obstacle supplémentaire sur lequel le système “par lots” peut agir.