Note IPP n°68 - Mai 2021

Les inégalités salariales femmes-hommes dans les entreprises

Note IPP n°68

Mai 2021

Auteurs : Thomas Breda, Paul Dutronc-Postel, Joyce Sultan Parraud, Maxime Tô

Contacts : thomas.breda@ipp.eu, paul.dutronc@ipp.eu

Cette étude a bénéficié d’un financement du programme “Droits, Égalité et Citoyenneté” de la Commission Européenne (2014-2020) (projet GenPensGap).

…………………………

logo-pdf-minLes inégalités salariales femmes-hommes dans les entreprises

 

Résumé :

Même si elles se sont contractées, les inégalités salariales entre les femmes et les hommes demeurent importantes : en 2018 les femmes ont en moyenne des salaire inférieurs de 25 % par rapport aux hommes. L’ampleur de cet écart varie cependant de 5 à 25 % selon la façon dont il est mesuré. L’utilisation de différents indicateurs des inégalités est nécessaire : chacun a une logique propre et la comparaison des différentes mesures offre des clés de compréhension utiles pour la conception de politiques publiques pertinentes. Nous montrons ici qu’une part substantielle des inégalités s’explique par de la ségrégation entre entreprises, les femmes travaillant en moyenne dans des entreprises offrant des salaires plus faibles. Ainsi, pour résorber totalement les inégalités de salaire entre les femmes et les hommes, on ne peut se contenter d’imposer l’égalité salariale aux entreprises et d’autres politiques seront nécessaires.

Un nouveau site dédié :

Afin de synthétiser ces différentes mesures des écarts de salaire femmes-hommes, l’IPP lance un nouvel outil en ligne permettant à l’utilisateur de faire ses propres choix méthodologiques et de visualiser en quelques clics l’évolution des écarts salariaux sur longue période selon différentes modalités et dans différents groupes de salariés et d’entreprises.

https://inegalites-femmes-hommes.ipp.eu