Note IPP n°3 - Février 2013

Retraites: vers l’équilibre en longue période ?

illustration-note3-IPPNote IPP n°3

Février 2013

Auteur: Didier Blanchet

logo-pdf-min-2Retraites: vers l’équilibre en longue période ?

To dowload the English version: follow this link

Résumé:

Les projections conduites en 2012 par le Conseil d’orientation des retraites (COR) laissent encore apparaître de forts déficits des régimes de retraites à court et moyen terme : leur résorption sera certainement au centre de la réflexion annoncée pour 2013. En revanche, les scénarios médians de ces projections prévoient une situation presque stabilisée à l’horizon 2050-2060. Peut-on en conclure que les problèmes qui restent à traiter ne sont plus que temporaires ?

Un chemin important a effectivement été accompli depuis le début des années 1990, avec des réformes jouant à la fois sur les taux de remplacement et les âges de liquidation. Mais l’équilibre qui en découle reste très sensible aux hypothèses de croissance, en raison des mécanismes retenus pour freiner la part des pensions dans le revenu national. Un recul de 0,3 point du rythme de croissance accroît d’environ un point le ratio entre la masse des retraites et le produit intérieur brut (PIB). Trouver des mécanismes d’équilibrage moins dépendants de la croissance pourrait constituer l’un des chantiers d’une éventuelle réforme structurelle, en sus de l’objectif de simplification d’un système particulièrement fragmenté.

Points clés:

  • Les projections 2012 du COR laissent apparaître une situation des retraites encore préoccupante à court et moyen terme mais proche de la stabilisation à long terme.
  • Ceci atteste que les réformes déjà conduites devraient avoir un impact significatif, une fois achevée leur montée en régime.
  • Mais les résultats restent très sensibles aux scénarios de croissance.
  • De nouvelles règles restent à élaborer pour réduire cette dépendance à une croissance très incertaine.