Microsimulation dynamique du régime de retraite des agents des collectivités locales et de la fonction publique hospitalière

« projet-ipp-juin2016-retraiteMicrosimulation dynamique du régime de retraite des agents des collectivités locales et de la fonction publique hospitalière »

Enjeux : Les pensions des agents des services publics locaux et hospitaliers s’élèvent à 15 milliards d’euros par an environ. Si ces retraites représentent une dépense publique importante, les déterminants de leurs montants et de leurs évolutions sont encore mal compris. L’objectif du projet est de développer un modèle de micro-simulation dynamique du régime. Il s’agit de pouvoir simuler l’impact de réformes passées ou potentielles de ce système, sur le long terme.

Présentation du projet : En partenariat avec la CNRACL, qui gère les pensions des agents des collectivités locales et de la fonction publique hospitalière, l’IPP analyse les  déterminants des trajectoires de carrières des agents et de l’âge de leur passage à la retraite. Les carrières des fonctionnaires français étant déterminées par un ensemble de règles complexes (grilles, grades, évolutions indiciaires), l’objectif est de parvenir à mieux modéliser les politiques de rémunération des fonctionnaires et leurs impacts sur les droits à pension. Par ailleurs, les spécificités de la population nécessitent un effort de recherche sur leur démographie. En particulier, l’IPP analyse les déterminants des naissances au sein de la population afin de les modéliser. Le projet repose sur l’exploitation de la législation ainsi que sur l’analyse des données sociodémographiques, de carrière et de retraites des agents.

Financements : Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et Caisse Nationale des Retraites des Agents des Collectivités Locales (CNRACL)

Chercheurs IPP associés au projet : Mahdi Ben Jelloul, Antoine Bozio, Lucile Romanello, Lisa Degalle (stagiaire IPP), Simon Rabaté.