Actualités

Mesures et déterminants de l’évolution du coût unitaire de la finance (Rapport IPP n°8)

ipp-rapport-8-finance-2015Rapport IPP n°8 – Mars 2015

Auteur: Guillaume Bazot

Contacts: guillaume.bazot@ipp.eu

Présentation:

La Finance occupe une place croissante dans les économies européennes: en moyenne, son poids dans le PIB total est passé de 2,3% en 1951 à 8,7% en 2007. Mais la crise des subprimes a mis au centre du débat le rôle et la taille du secteur financier: ses récents développements justifient-ils la place qu’il occupe aujourd’hui ? Doit-on en réguler la croissance ?

Ce rapport propose une mesure du coût unitaire de la finance – i.e de la production de services financiers – sur le long terme dans une sélection de pays Européens. Cette mesure visant à évaluer les éventuels gains d’efficacité du secteur. Les résultats montrent que la Finance en Europe est devenue de plus en plus « chère » à partir des années 70, période de dérégulation ayant justement comme objectif de rendre ses services plus productifs. La croissance des coûts d’intermédiation entre 1970 et 1990 peut cependant être expliquée par les conditions macroéconomiques et monétaires. A l’inverse, l’augmentation du coût unitaire des services financiers après 1990 dans nombre de pays européens coïncide avec l’accélération du développement de la finance moderne qui donne un rôle central aux activités de marché.

Finance-Watch-logo2Ce rapport et les supports ci-dessous s’inscrivent dans le cadre du projet « Quelle évolution du coût unitaire de l’intermédiation financière pour l’Europe ?« . Ce projet a été financé dans son intégralité par Finance Watch, ONG située à Bruxelles.

…………….

logo-pdf-minMesures et déterminants de l’évolution du coût unitaire de la finance

 


Supports complémentaires :

Reprise presse :