Projet

Les retraites complémentaires des salariés du secteur privé

« Microsimuler les retraites complémentaires des salariés du secteur privé sur longue période »

Enjeux : L’Agirc-Arrco, qui gère les cotisations et pensions de retraite des salariés du régime général et du régime agricole, alloue chaque année 77 milliards d’euros de pensions de retraite, et couvre 70 % de la population active occupée. Face à l’importance du champ couvert, il est primordial d’avoir une connaissance précise des carrières des cotisants à l’Agirc-Arrco et de leurs comportements de départ en retraite, afin de pouvoir prédire les équilibres financiers induits sur le long-terme et estimer l’impact de réformes passées ou à venir.

Présentation du projet : Le but de ce projet est de construire, à partir des bases de données sur les cotisants et allocataires de l’Agric-Arrco, un modèle de microsimulation dynamique permettant de faire des prévisions sur le long terme. Ce modèle vise à combiner des estimations d’évolution démographique, d’affiliation à l’Agirc-Arrco, de carrières salariales, et de comportements de départ en retraite. Le but est d’utiliser ces estimations pour réaliser des projections sur l’état des cotisants et des pensionnés sur le long-terme. Un tel outil permet d’une part de prédire la situation financière du régime. Il permet également d’estimer les effets budgétaires et redistributifs des réformes passées, et de prédire les effets de potentielles réformes à venir. Le développement du modèle se fait en collaboration avec les équipes statistiques de l’Agirc-Arrco.

 

Financement : Agirc-Arrco

Chercheurs IPP associés au projet : Benjamin Belrhomari, Mahdi Ben Jelloul, Antoine Bozio, Brice Fabre, Simon Rabaté.