Effet de la fiscalité sur le marché du travail

« Effet de la fiscalité sur le marché du travail : une analyse à l’aide de modèles de recherche d’emploi »

ipp-projet-fiscalite-travail-2015

Enjeux : Dans le but de favoriser l’emploi, la France met en place depuis plus de vingt ans des politiques d’exonération de cotisation sociale pour les employeurs de salariés dont la rémunération est proche du SMIC. De son côté, l’Allemagne a su limiter le poids des prélèvements obligatoires et mettre en œuvre des politiques de modération salariale pour maintenir sa compétitivité. En retraçant les changements au cours du temps dans ces deux pays, l’enjeu est de mieux appréhender les effets réels de la fiscalité du travail.

Présentation du projet : Ce projet réunit deux équipes de chercheurs pour un projet collaboratif sur l’impact de la fiscalité sur le marché du travail (impôt sur le revenu, impôt sur les sociétés, mais également cotisations sociales salariés et employeurs) sur les salaires, l’emploi et les heures travaillées. L’analyse est conduite à partir des modèles de recherche d’emploi traditionnellement utilisés en économie du travail pour modéliser le chômage et les trajectoires d’emploi individuelles. L’effet de la fiscalité est évalué grâce à ces modèles estimés à partir de données administratives sur longue période et avec de très larges échantillons.

Financement : logo-anr-ipp2L’Agence nationale de la recherche (ANR) contribue au financement de l’équipe française dans le cadre du programme de recherche Franco-Allemand en sciences humaines et sociales (ANR-14-FRAL-0011-01)

Chercheurs IPP associés au projet : Thomas Breda, François Fontaine et Haomin Wang.

Les partenaires scientifiques : diw_berlin_logoLe Deutsches Institut für Wirtschaftsforschung (DIW-Berlin) est un centre de recherche dédié aux politiques économiques en Allemagne ; l’équipe allemande comprend ainsi Peter Haan et Luke Haywood.

Outils IPP mobilisés: Barèmes IPP