Analyse coût-bénéfice

Il ne suffit pas de mesurer l’impact d’une politique publique pour savoir si celle-ci est efficace ou non. En effet, une politique ne peut être considérée comme efficace que si l’ensemble de ses bénéfices l’emporte sur l’ensemble de ses coûts. L’analyse coût-bénéfice consiste à attribuer une valeur monétaire à ces deux composantes, afin de calculer la valeur nette totale de la politique considérée.

Analyses ex-post et ex-ante

Ce type d’analyse est souvent utilisé comme outil de décision ex ante (avant la mise en œuvre d’une réforme) mais peut également servir comme cadre d’analyse pour l’évaluation ex post (une fois que la réforme a été mise en place).

La valeur actualisée des bénéfices nets d’une politique publique est plus complexe à calculer que la valeur actualisée d’un investissement privé. En effet, alors que les décisions d’investissement peuvent être prises en considérant le coût de marché des facteurs de production et la rentabilité prévisible d’un investissement, l’évaluation des coûts et des bénéfices d’une politique publique peut rarement s’appuyer sur des prix de marché. Dans certains cas, ces prix existent mais ne reflètent pas les coûts et les bénéfices sociaux parce qu’ils ne prennent pas en compte d’éventuelles externalités, sont contaminés par des asymétries d’informations ou sont régulés par l’État.

Dans d’autres cas, ces prix n’existent tout simplement pas : le coût social des dommages environnementaux causés par la pollution est par exemple difficile à évaluer en l’absence d’un marché mesurant la valeur d’un environnement préservé. Ainsi, le défi principal de l’analyse coût-bénéfice est de parvenir à estimer ces coûts et bénéfices pour la société alors que ceux-ci ne sont pas directement mesurables.

Malgré ces limites, la quantification monétaire des bénéfices et des gains des politiques publiques est un exercice indispensable lorsqu’on souhaite comparer les mérites respectifs de plusieurs interventions possibles.


Sélection de publications et projets IPP utilisant cette méthode

PUBLICATIONS

PROJETS