Micro-simulation

La micro-simulation du système fiscal et social consiste à modéliser les différents prélèvements obligatoires et transferts et à les appliquer à une base de données représentative de la variété des situations des individus et des ménages. Un tel outil permet de mesurer non seulement l’impact redistributif de la législation actuelle et passée, mais également de prédire l’impact de réformes qui n’ont pas été encore adoptées.

On distingue généralement trois approches

  • La première est purement statique : elle consiste à appliquer une législation particulière à une population donnée sans prendre en compte la modification des comportements que peuvent entraîner les changements de législation. Cette approche permet de prendre en compte la variété des situations individuelles, et donc de ne pas s’en tenir à de simples « cas-types », mais trouve ses limites lorsque les réactions des individus ou des entreprises aux changements de législation sont importantes.
  • La seconde approche consiste à prendre en compte les réactions comportementales pour mieux saisir l’impact réel d’une politique. Par exemple, à la suite du relèvement des taxes sur le tabac, on peut s’attendre à une diminution de la consommation de cigarettes (ainsi que de multiples autres effets en chaîne : modification de la consommation d’autres biens et service, réduction du revenu des buralistes, impact sur les dépenses de santé, etc.). La capacité d’un modèle de micro-simulation à prendre en compte ces effets induits dépend alors de nos connaissances sur les effets d’une telle politique.
  • La troisième approche va plus loin encore en tâchant de prendre en compte des effets dynamiques des politiques publiques : dans le cas des retraites, il s’agira de modéliser l’impact des réformes sur les comportements des individus tout au long de leur cycle de vie. La micro-simulation dynamique fait alors vieillir artificiellement une population donnée afin d’estimer l’impact de réformes sur des horizons lointains.

L’IPP a développé son propre modèle de micro-simulation du système fiscal et social français: TAXIPP

Ce micro-simulateur fonctionne sur une variété de base de données et permet de remonter historiquement jusqu’en 1979 (et annuellement jusqu’en 1997). Accéder à TAXIPP.


Sélection de publications et projets IPP utilisant cette méthode

PUBLICATIONS

PROJETS